Un diaphragme bloqué peut-il diminuer l’oxygénation du cerveau ?

Le cerveau humain est l’organe qui contrôle toutes nos fonctions vitales.

Bien qu’il soit souverain, il doit être souvent oxygéné pour pouvoir créer de l’énergie pour notre métabolisme.

Le diaphragme est l’un des éléments importants de notre corps qui aide les poumons à pomper l’air grâce à ses mouvements.

Un diaphragme bloqué peut-il diminuer l’oxygénation du cerveau

Il est donc possible que lorsque le diaphragme est bloqué, l’oxygénation de notre cerveau prenne un coup.

Voici plus de détails à ce sujet.

Quand est-ce qu’on parle de diaphragme bloqué ?

Le diaphragme est un organe très important dans la ventilation pulmonaire.

Il est situé au milieu de la cavité thoracique et une cavité abdominale.

Il agit donc comme une cloison musculo-tendineuse et sépare ces deux cavités.

En tant que muscle inspiratoire, son fonctionnement se base sur des contractions.

Il crée une dépression thoracique en se contractant et faisant entrer de l’air dans nos poumons.

Lorsque le diaphragme est bloqué, les mouvements de contraction sont stoppés.

En effet, le diaphragme après s’être contracté se bloque sur l’inspiration.

Il reste alors en position basse et compresse l’abdomen et les organes contre le bassin.

L’oxygénation des poumons ou du corps entier est donc mise en péril et des problèmes respiratoires peuvent être énormes.

Comment un diaphragme bloqué peut-il diminuer l’oxygénation du cerveau ?

Le diaphragme est un organe très sensible qui peut rapidement se bloquer pour plusieurs causes.

Il se traduit dans la plupart du temps par un manque d’oxygène dans les tissus sanguins.

L’organisme n’arrive donc pas à accumuler les nutriments et à avoir la quantité suffisante d’oxygène qu’il faut pour son bon fonctionnement.

Les maladies respiratoires et circulatoires, l’âge avancé et l’exercice physique intense sont entre autres les causes de cette sous-oxygénation.

Il y a également le tabagisme, la pollution atmosphérique, le stress ou encore l’altitude qui restent aussi des causes d’un tel déficit.

Il est donc important de prendre soin de son alimentation, mais aussi de l’air que l’on respire.

Le cerveau consomme près de 25 % de l’oxygène qui se trouve dans notre corps.

Il contient en effet des cellules qui ont besoin d’être oxygénées pour notre survie.

Il faut noter que le sang est chargé de transporter cet oxygène dans le corps jusqu’aux cellules.

Lorsque les poumons n’arrivent pas à capter ou à emmagasiner de l’oxygène, les cellules du cerveau ne sont pas « nourries ».

Sachant qu’un diaphragme bloqué ne se contractera plus bien pour faire passer l’air dans nos poumons, le cerveau manquera alors d’oxygène.

Un déficit d’oxygénation du cerveau : l’impact d’un diaphragme bloqué

Les conséquences d’une diminution de l’oxygénation du cerveau sont multiples et diverses.

Elle peut provoquer chez l’être humain une grosse difficulté à respirer, une fatigue chronique, une anxiété généralisée, etc.

Par ailleurs, vous pouvez sentir aussi comme une oppression sur le cœur si votre diaphragme est bloqué.

Il faut rappeler que le diaphragme aide le cœur à fournir au corps la qualité d’oxygène nécessaire.

Il facilite donc les mouvements d’inspiration et d’expiration du cœur, chargé de pomper l’air vers le cerveau.

Il en ressort de là que la respiration synchronise le cerveau. Ainsi, lorsque vous avez le diaphragme bloqué, vous pouvez manquer d’air ou d’oxygène.

Cela impactera donc directement votre cerveau qui n’aura plus le taux d’oxygène nécessaire pour bien fonctionner.

Au vu de tout ce qui précède, on peut alors affirmer qu’un diaphragme bloqué peut diminuer l’oxygénation de votre cerveau.

Il peut également troubler votre tranquillité d’esprit.

En effet, vous pouvez commencer par avoir des crises d’angoisses non expliquées, des troubles anxieux, ou des pensées négatives.

Sans plus attendre, pensez donc aux solutions pour débloquer efficacement votre diaphragme.

Il est conseillé d’aller très vite en consultation et de solliciter l’aide d’un professionnel pour se soulager.


Articles connexes :

Comment utiliser la pensée positive pour tomber enceinte facilement ?

Comment lutter contre Parkinson grâce à l’intelligence artificielle ?